[Couple] Remplacer la frustration par la compassion

frustrations et compassion dans le couple

Partager l’article

Menu

Soyons honnêtes : la vie de couple, c’est sympa la plupart du temps… mais ce n’est pas rose tout le temps !

Parfois, nos partenaires ne sont pas la version d’eux-mêmes que l’on préfère. Ils peuvent être de mauvaise humeur. Ils ne sont pas fiables. Ils ne nous parlent pas très gentiment. Ils sont carrément de mauvaise foi. Ils tombent dans tel ou tel travers… Je m’arrête là, vous avez compris l’idée !

On peut alors se ressentir de la frustration. On peut se sentir agaçé.e, voire très déçu.e. Quand notre partenaire ne se comporte pas comme on le souhaite ou comme la version de lui.elle-même qu’on a choisi, on peut avoir l’impression qu’il.elle ne remplit pas sa part du contrat. Et dans ces moments-là, on peut se sentir désemparé.e.

Que faire dans ces cas-là ? C’est ce dont on parle dans cet article !

La carte magique face à la frustration dans le couple

La “carte magique” pour remplacer la frustration dans le couple

C’est quoi, la compassion ? Si on s’en tient à la définition officielle, c’est un “Sentiment qui porte à partager les malheurs d’autrui.” Ou encore, un “Sentiment spontané de bienveillance envers quelqu’un.”

Tout simplement, c’est la capacité à se mettre à sa place de l’autre et à le.la comprendre dans son expérience humaine. La compassion est une émotion cousine de l’empathie, mais elle va au-delà : en plus de nous mettre à la place de l’autre, la compassion nous conduit à être proactif.ve pour l’aider.

Même quand notre partenaire n’est pas au top ou a un comportement avec lequel on est en désaccord, il.elle reste notre partenaire. Notre coéquipier. La personne qu’on a choisie, et avec laquelle on s’est engagés.

Notre intérêt, par conséquent, est mêlé au sien : faire en sorte que l’équipe s’en tire par le “haut”. Faire en sorte que notre relation soit de bonne qualité, ou encore, nourrir la connexion plutôt que la déconnexion dans le couple.

Et pour faire cela, même dans les moments où on est frustré.e ou déçue.e par notre partenaire, il existe une carte magique: celle de la compassion.

Alors ça a l’air sympa en théorie, mais concrètement, comment on créé de la compassion ? Est-ce que c’est possible quand on ressent une émotion forte de déception ou de frustration dans son couple ? On vous explique comment ci-dessous !

C’est quoi, la compassion ? Si on s’en tient à la définition officielle, c’est un “Sentiment qui porte à partager les malheurs d’autrui.” Ou encore, un “Sentiment spontané de bienveillance envers quelqu’un.”

Tout simplement, c’est la capacité à se mettre à sa place de l’autre et à le.la comprendre dans son expérience humaine. La compassion est une émotion cousine de l’empathie, mais elle va au-delà : en plus de nous mettre à la place de l’autre, la compassion nous conduit à être proactif.ve pour l’aider.

Alors ça a l’air sympa en théorie, mais concrètement, comment on créé de la compassion ? Est-ce que c’est possible quand on ressent une émotion forte de déception ou de frustration dans son couple ? On vous explique comment ci-dessous !

Comment créer de la compassion dans son couple

Frustration et compassion en couple

La première chose à garder en tête, c’est tout simplement que notre partenaire est humain. Il.elle est un 50/50 : un ensemble de contrastes, de qualités et de défauts, de côtés positifs et de côtés plus difficiles à accepter. Son expérience de la vie est aussi un 50/50, un ensemble de jours avec et de jours sans, de moments où il.elle est le meilleur de lui.elle-même, et de moments où c’est plus compliqué.

Par conséquent, c’est important de garder en tête l’idée que notre partenaire ne sera jamais en permanence “au top”… Et qu’il serait irréaliste d’attendre de lui.elle qu’il.elle le soit. Accepter que notre partenaire n’est pas parfait.e et lui donner le droit d’être humain, c’est déjà un premier pas très important pour créer de la compassion.

Par ailleurs, notre partenaire est une personne différente de nous, avec ses propres valeurs, ses priorités et son mode de fonctionnement. Même si on est amoureux et d’accord sur pas mal de choses, inéluctablement, notre partenaire fera parfois des choses qu’on ne cautionne pas, ou avec lesquelles on n’est pas d’accord. Tout simplement parce qu’on ne voit pas les choses de la même façon et qu’on n’a pas les mêmes réactions.

Accepter que notre partenaire est différent.e de nous et lui donner le droit de ne pas être toujours en ligne avec nos opinions ou nos valeurs, c’est une deuxième étape essentielle pour créer de la compassion.

Donc, quoi que notre partenaire dise ou fasse (tant que cela ne dépasse pas nos limites), on peut toujours créer de la compassion. Plusieurs études sur la neuroplasticité du cerveau montrent que l’on peut augmenter notre capacité à créer de la compassion en s’y exerçant.

Voilà quelques exemples de phrases ou de questions à vous poser pour sortir la carte magique de la compassion la prochaine fois que votre partenaire n’est pas au top :

→ Je me demande ce qu’il.elle doit ressentir pour l’amener à faire/dire ça ?

→ Je me demande ce que ça doit faire d’être à sa place actuellement.

→ On est tous humains, ce qui veut dire qu’on ne se comporte pas toujours au top. Tout de suite, il.elle est juste particulièrement humain !

→ Est-ce que ça m’arrive à moi aussi de pas toujours être au top, ou la meilleure version de moi-même ?

Créer de la compassion, ça rend l’expérience beaucoup plus sympa pour nous, et c’est toujours à notre portée. Et au fond, si on créé de la compassion, ce n’est pas tant pour notre partenaire que pour nous. Parce que ressentir de la compassion ou de l’empathie, c’est beaucoup plus agréable que de ressentir de la déception ou de la frustration !

En tout cas, dans ces moments-là, c’est sûrement ce qui se rapproche le plus de l’amour et de la connexion dans notre couple.

la communication dans le couple

La compassion envers soi-même

Mais la compassion, ce n’est pas seulement pour votre partenaire. Il y a quelqu’un qui en a tout autant besoin : vous-même!

Parce que non, notre partenaire n’est pas la seule personne à ne pas toujours être au top. On a tous des moments où l’on n’est pas la meilleure version de nous-mêmes. Il nous arrive à tous d’avoir un mot plus haut que l’autre, de dire des choses qu’on regrette… Et dans ces moments-là, on a tendance à rajouter une couche d’autocritique, de jugement, de frustration à propos de nous et de notre comportement.

Et dans ces moments-là, on ne pense pas toujours à utiliser sa carte magique de la compassion envers soi-même.

Selon une étude publiée dans la revue Self and Identity menée par Kristin Neff, psychologue, la compassion envers soi-même favorise les relations saines. En interrogeant une centaine de couples, elle a constaté que les personnes ayant un niveau élevé de compassion envers elles-mêmes étaient beaucoup plus satisfaites de leur relation, et du niveau d’intimité dans leur couple.

Kristin Neff en a conclu que le niveau de compassion envers soi-même était très fortement lié au bien-être que l’on ressent dans sa relation. Cela s’explique notamment par le fait qu’une personne qui sait faire preuve de compassion envers elle-même peut plus facilement admettre ses erreurs, se pardonner et aller de l’avant, parce qu’elle s’accorde à elle-même son propre soucie, sa propre validation. Elle est aussi moins dépendante de son.sa partenaire pour remplir ses besoins… ce qui permet de ne pas mettre de pression sur le partenaire et sur la relation.

Alors concrètement, de la compassion envers soi-même, ça ressemble à ça :

→ “Qu’est-ce que je ressens tout de suite, qui m’amène à faire/dire ça ? ”

“On est tous humains, ce qui veut dire qu’on ne se comporte pas toujours au top. Tout de suite, je suis juste particulièrement humain.e !”

Ou encore à ça :

→ “Est-ce que j’ai le droit, moi aussi, de ne pas être tout le temps au top ?”

→ “De quoi j’ai besoin tout de suite ?”

→ “Si j’essayais de prendre soin de moi là, ça ressemblerait à quoi ?”

D’ailleurs, quand on remplace l’autocritique, le jugement et la frustration envers soi-même par de la compassion, on prend à coup sûr le chemin le plus efficace pour redevenir rapidement la version de soi-même que l’on préfère. Et c’est sans doute par la même occasion, la version de nous-même que notre partenaire préfère !

Vous l’avez compris, la compassion est une émotion que l’on peut cultiver avec la qualité de nos pensées et des questions que l’on soumet à notre cerveau. Et elle nous permet d’accéder à une bien meilleure expérience quand on rencontre de la frustration dans notre couple, à la fois pour nous-mêmes et dans notre relation.

Les 5 idées qui vont transformer votre couple

Notre mini-parcours gratuit pour une relation plus belle et plus simple
5 idées sur le couple parfait

* En cochant cette case, vous acceptez de recevoir les ressources gratuites WeBloom et nos offres occasionnelles. Votre adresse e-mail ne sera jamais transférée à des tiers conformément au RGPD et à notre politique de confidentialité,  accessible ici

Pour aller plus loin

La préparation au mariage WeBloom aide les couples à développer leur intelligence émotionnelle pour vivre une relation simple, sereine et épanouie dans la durée.

Vous vous demandez pas si la préparation au mariage WeBloom est faite pour vous ? Prenez rendez-vous gratuit avec nous, nous répondrons à toutes vos questions !

La BloomLetter, la manière la plus simple de faire grandir votre relation

frustration, couple

Chaque samedi, une idée simple pour améliorer votre vie de couple en 3 minutes

frustration, couple
frustration, couple

Ecrite par Claire Fradet Aubignat, cofondatrice de WeBloom, 
coach certifiée Life Coach School

* En cochant cette case, vous acceptez de recevoir les ressources gratuites WeBloom et nos offres occasionnelles. Votre adresse e-mail ne sera jamais transférée à des tiers conformément au RGPD. Vous pourrez vous désinscrire en un clic depuis n’importe quel e-mail. Notre politique de gestion des données personnelles est accessible ici.

Nos autres articles sur le même thème

🚨PROLONGATIONS de 48H 🚨 (+ livraison pour Noël)
Fermeture des inscriptions mardi 19 décembre
-10% sur le Parcours La Belle Vie à Deux avec le code EXCLU10
J
H
M
S