fbpx

Le guide ultime et concret de la communication de couple

Picture of Caroline Charette

Caroline Charette

Rédactrice WeBloom

Couple marchant main dans la main dans les rues de la ville

Partager

Menu

On l’entend et le lit tellement que c’est devenu une rengaine : la communication est le ciment d’un couple. Alors effectivement, communiquer avec l’autre est essentiel à l’harmonie de sa relation. Mais on oublie souvent une nuance : il s’agit de BIEN communiquer. Et ce n’est pas une capacité innée, ni face à laquelle nous sommes tous égaux. Personne ne nous a jamais appris à communiquer, on fait avec les moyens du bord… Et dans le contexte du couple, les échanges – ou leur absence – peuvent devenir une véritable problématique autant dans leur forme que dans leurs conséquences. Comment communiquer en couple ? C’est LA question à laquelle nous allons répondre sans plus attendre.

Comprendre les enjeux de la communication en couple

Comprendre les enjeux de la communication en couple

Une bonne communication en couple, c’est une communication qui doit être :

Égalitaire – on est tous les deux sur un pied d’égalité

Positive – on cherche globalement à tirer son couple vers le haut plutôt qu’à se morfondre sur les problèmes éventuels

Compatissante – on fait son maximum pour comprendre l’autre et se mettre à sa place

Constructive – le but de la communication est d’évoluer ensemble main dans la main

En établissant une communication saine main dans la main avec ton·ta partenaire, vous améliorerez votre quotidien. Vous donnerez aussi toutes ses chances à la longévité de votre couple car – soyons réalistes – un manque de fluidité dans la communication à deux peut réellement conduire son couple à une impasse.

Les défis de la communication amoureuse

Qu’est-ce qui peut mener vers cette impasse ? Ce n’est pas tant un manque de communication en elle-même comme on peut le croire, mais un déséquilibre au niveau de celle-ci. L’un des partenaires a tendance à souvent vouloir échanger à propos de ce qui le préoccupe, alors que l’autre préfère passer à autre chose.

Ça te dit quelque chose ? À moi aussi (je suis la – trop – communicante et c’est beaucoup moins naturel pour mon mari), et c’est un problème de communication universel. Seulement en établissant de bonnes habitudes et en pensant aux besoins de l’autre, les obstacles dans la communication de son couple sont surmontables.

Pourquoi communiquer efficacement est essentiel… mais ne fait pas tout ?

Une communication efficace est importante puisque c’est grâce à elle que l’on reste aligné au quotidien, que l’on surmonte les conflits, ou encore que l’on rappelle à l’autre de racheter du lait car on vient de finir la dernière brique.

Mais chez WeBloom, on aime bien dépoussiérer les éternelles idées reçues, et celle-ci en particulier : la communication ne fait pas tout. Claire et Anthony en parlent souvent et c’est une partie importante du parcours La Belle Vie à Deux : la communication est la partie émergée de l’iceberg. Un couple qui s’appuie sur des fondations solides et une bonne gestion émotionnelle a en général peu de mal à bien communiquer. Bien communiquer est la conséquence… Et non la cause !

Couple heureux discutant autour d'un petit-déjeuner

Techniques clés pour une meilleure communication

Une fois que l’on a compris les enjeux de cette communication, LA question est la suivante : comment les mettre en place ? C’est un travail qui se fait en deux parties distinctes :

Travailler sur soi pour mieux communiquer

Une fois que l’on a compris les enjeux de cette communication, LA question est la suivante : comment les mettre en place ? C’est un travail qui se fait en deux parties distinctes :

Différencier les faits de notre perspective

Ce n’est pas parce qu’on a un point de vue sur quelque chose que c’est la vérité de tout le monde. Un fait est universel, alors que la façon dont on le perçoit est subjective. Concrètement, ça donne quoi ?

Prenons l’exemple d’une soirée annulée à la dernière minute. Tu peux choisir selon ta personnalité et ton humeur du moment d’être :

– Optimise : « Finalement, une soirée tranquille à la maison, ça pourrait être sympa. »

– Déçu·e : « C’est dommage, j’avais envie de passer du temps ensemble à l’extérieur.

– Créatif·ve : « D’accord, pas de sortie ce soir. Que dirais-tu si on faisait une soirée jeux de société à la place ? »

C’est en gardant cet angle de réflexion à l’esprit que tu arriveras à mieux comprendre ton partenaire, et à mieux t’exprimer.

Remplacer le jugement par de la curiosité

Ce n’est pas parce que l’on ne partage pas la même perspective que l’autre que l’on est obligé d’être en désaccord. Rappelons-nous que nous sommes deux personnes distinctes et que deux points de vue peuvent cohabiter et être mutuellement respectés. Alors plutôt que de vouloir sans cesse amener l’autre sur notre propre terrain, pourquoi ne pas lui poser des questions ?

« C’est marrant, je ne vois vraiment pas les choses comme toi. Comment en es-tu arrivé·e à cette conclusion ? »

Tu lui montres ainsi que tu essayes de le·la comprendre et que son point de vue compte pour toi.

Changer de perspective

En échangeant ainsi, tu apprendras à te comprendre ton·ta partenaire de façon plus profonde et à te mettre à sa place. Tu le·la fera compter réellement. La prochaine fois que tu auras envie de dire :

« Tu as encore oublié de faire la vaisselle ! » 

Essaye plutôt :

« Je vois que la vaisselle n’est pas faite. Tu as eu une journée chargée ? Peut-on trouver un moment pour la faire ensemble plus tard ? »

Game changer, je te dis.

Couple sérieux assis sur un banc dans un parc

Travailler la communication de son couple ensemble

En parallèle il y a un travail à faire à deux, main dans la main :

Adopter l’écoute active : un pilier de la communication

Est-ce que tu pratiques l’écoute active ? Si tu n’en as jamais entendu parler, il y a de fortes chances que non car là encore, ce n’est pas inné ! Et pourtant, cette pratique est un véritable bol d’air frais au quotidien dès qu’on la met en place. – Mais dis-moi Caroline, c’est quoi l’écoute active ? Rassure-toi, c’est une pratique très simple à adopter, qui consiste à :

Écouter l’autre – se placer en tant qu’auditeur·trice et le·la laisser s’exprimer entièrement « Je comprends que tu as eu une journée difficile. Raconte-moi tout, je suis là pour t’écouter sans te juger. »

Faire preuve de curiosité – ne pas assumer qu’on sait à l’avance ce qu’il·elle va nous dire, poser des questions pour l’inciter à se confier « Je ne savais pas que tu t’intéressais à cela. Comment as-tu découvert cette passion ? »

S’assurer de bien le·la comprendre – en reformulant ses idées avec nos propres propos « Si je comprends bien, tu te sens frustré·e parce que ton travail ne te donne pas la reconnaissance que tu mérites. C’est bien ça ? »

– Donner sa validation dès que c’est opportun – pour lui montrer qu’on le·la soutient « Je suis vraiment impressionné·e par la façon dont tu as géré cette situation. »

Ces techniques d’écoute sont un véritable game changer dès leur mise en place, l’idéal étant de les adopter à deux. Prêt·e à tester ?

Exprimer ses besoins sans conflit

Communiquer ses besoins dans une relation peut s’apparenter à de la conduite sans GPS (ou Waze si tu préfères) : on craint souvent de heurter l’autre ou de déclencher une dispute. Pourtant, l’expression claire et sereine de nos besoins est cruciale pour une relation épanouie.

Au lieu de dire : « Tu ne passes jamais de temps avec moi ! », essaie une approche plus douce et directe, centrée sur tes besoins : « J’ai besoin de passer plus de moments de qualité ensemble. Que penses-tu si nous planifions une soirée juste tous les deux cette semaine ? »

Cette manière de communiquer transforme une critique potentielle en une invitation à l’intimité. Elle montre aussi que tu es responsable de tes besoins et ouvert·e à trouver des solutions ensemble.

Résolution constructive des désaccords

Face aux désaccords, l’important est de les aborder comme une chance de grandir ensemble plutôt que comme dans un champ de bataille. Adopte une posture d’ouverture : « Nos perspectives sont différentes, et je suis intéressé·e par la tienne. » Cette approche invite à un dialogue constructif plutôt qu’à un conflit.

Cherchez ensemble une solution équilibrée : « Comment pouvons-nous trouver un terrain d’entente qui nous convienne à tous les deux ? » En transformant le désaccord en dialogue, vous bâtissez une relation plus forte et plus résiliente.

Couple en pleine conversation à une terrasse en hiver

Conseils pratiques à appliquer au quotidien

Construire sa relation dans le temps demande un véritable travail une volonté constante de s’améliorer. Voici quelques idées pour intégrer concrètement au quotidien les techniques évoquées :

Activités et exercices pour renforcer la communication

Lorsque ton·a partenaire a du mal à s’exprimer, il est important de créer un espace de sécurité bienveillant. Montre-lui que tu es de son côté et prêt·e à le·la soutenir. Voici quelques idées :

La boîte à compliments : Chacun écrit régulièrement des compliments ou des messages positifs sur de petits bouts de papier et les place dans une boîte dédiée. Vous choisissez ensuite un moment dans la semaine pour lire ensemble les messages accumulés. Vous vous focaliserez ainsi ensemble sur les aspects positifs de votre relation.

Les rendez-vous de communication : Planifiez des « rendez-vous » hebdomadaires où vous discutez ouvertement de votre relation, sans distractions (téléphones, télévision, etc.). Vous utiliserez ce moment pour partager vos ressentis, vos réussites, vos défis et vos désirs. C’est aussi l’occasion de pratiquer l’écoute active et l’expression honnête et bienveillante.

L’exercice du miroir : Face à face, l’un de vous deux partage quelque chose d’important pendant que l’autre écoute attentivement sans interrompre. Après le speech, l’auditeur doit « refléter » ce qu’il a entendu, en montrant qu’il a vraiment compris le message de l’autre. Cet exercice renforce la compréhension mutuelle.

Le journal de gratitude partagé : tenir un journal où vous notez ce que vous appréciez l’un chez l’autre renforce le positif dans votre relation et encourage une communication plus chaleureuse et positive.

Ensuite, libre cours à vos imaginations pour en instaurer de nouveaux ! L’idée est d’intégrer ce genre d’habitudes à votre quotidien afin qu’elles deviennent des automatismes.

Maintenir une communication saine sur le long terme

Pour prendre soin de votre relation, il est essentiel de travailler l’ensemble des points abordés dans cet article afin de construire à votre couple les bonnes bases et d’instaurer les bons réflexes. Ce sont beaucoup de choses à prendre en compte, mais voici quelques petits tips facilement matérialisables pour la route :

Check-ins réguliers : Instaurez des moments réguliers pour discuter de votre relation, de vos sentiments et de vos besoins. Vous éviterez ainsi les malentendus et à ajuster votre communication au fil du temps.

Formation ou coaching de couple : Participer à une formation ou à un coaching de couple peut offrir des outils supplémentaires pour améliorer votre communication. (Tu connais notre Parcours la Belle Vie à Deux ?)

Pratique de la gratitude : Exprimez régulièrement votre gratitude l’un envers l’autre. Cette habitude renforcera vos liens, et apportera une bonne dose de positive attitude à votre quotidien.

Moment complice d'un couple discutant sur leur canapé

Et voilà ! Nous avons parcouru ensemble le chemin vers une communication de couple niveau ceinture noire. Comme tu peux le voir, il s’agit moins de maîtriser des techniques complexes que de cultiver une véritable connexion au quotidien. C’est dans les petits moments partagés, les petits efforts de tous les jours, que la magie opère et que le lien se renforce.

La prochaine fois que tu hausseras le ton, ou que tu auras l’impression que vous vivez sur deux planètes différentes, pense à tout cela. Et souviens-toi que chacun de vos pas vers une meilleure communication est une pierre à l’édifice de votre relation de couple.

FAQ sur la communication de couple

Pourquoi la communication est-elle si importante dans une relation de couple ?

Parler, c’est le secret pour se comprendre et s’aimer encore plus. Que ce soit pour partager ton dernier rêve fou ou exprimer un petit tracas, c’est par les mots que vous tissez votre cocon à deux.

Qu’est-ce que l’écoute active et comment la pratiquer ?

Imagine que tu offres à ton partenaire un cadeau : ton attention totale. L’écoute active, c’est ça. Tu écoutes, tu comprends tout (même ce qui n’est pas dit avec des mots), et tu montres que tu as vraiment saisi son message. C’est magique pour se sentir compris.

Comment exprimer ses besoins sans provoquer de conflit ?

Parle de toi, de tes ressentis, sans accuser l’autre. « J’ai besoin de… » est ton nouveau mantra. C’est comme passer du piment au caramel dans vos échanges.

Que faire si mon partenaire a du mal à communiquer ?

Pas de panique ! Offre un espace où se sentir en sécurité, sans jugement. Montre l’exemple en partageant tes propres pensées et sentiments. Patience et douceur seront tes meilleures alliées.

Comment résoudre les conflits de manière constructive ?

La clé, c’est de chercher ensemble une solution où chacun trouve son compte, pas de gagner le débat. Écoute vraiment ce que l’autre a à dire, partage ton point de vue calmement, et inventez une issue qui vous sourit à tous les deux.

Quelles sont les erreurs de communication à éviter dans une relation ?

Oublie les critiques acides, les regards qui tuent, se barricader derrière un mur de silence ou se mettre en mode défense. Ces attitudes sont des freins à votre complicité.

Comment maintenir une bonne communication sur le long terme ?

Continuez de vous écouter activement, de vous ouvrir l’un à l’autre, et n’hésitez pas à faire régulièrement le point sur votre relation. La communication, c’est comme une plante : ça s’arrose tous les jours.

Tous nos articles sur La communication dans le couple

[WEB CONFERENCE GRATUITE - PLACE LIMITEES]
20 minutes pour régler n'importe quel problème de couple - Mardi 4 juin - Clique ici pour t'inscrire
J
H
M
S
DERNIERES PLACES pour les Parcours WeBloom (clique pour en savoir plus sur "La Belle Vie à Deux")
places restantes
300