fbpx

Les vraies solutions pour concilier parentalité et vie de couple

Picture of Caroline Charette

Caroline Charette

Rédactrice WeBloom

Femme enceinte et son mari préparant la chambre de bébé, symbolisant l'anticipation et l'adaptation à la parentalité.

Partager

Menu

La parentalité est probablement la plus belle aventure pour un couple… Mais aussi la plus challengeante. Si tu es déjà maman ou papa, tu sais trop bien de quoi je parle ! Et si tu t’y diriges… Il y a de grandes chances que la réalité surpasse ce que tu images. Mais rassure-toi : ce n’est que du bonheur… Ou presque ! Être parent est enrichissant, épanouissant, fascinant. Mais c’est aussi une étape de la vie qui met tous les couples à rude épreuve, TOUS. Sans exception. Entre réorganisation complète du quotidien, répartition des tâches, manque de sommeil, questions d’éducation… De nombreux paramètres de cette nouvelle vie ont un grand impact sur le couple et peuvent être sources de conflit et d’éloignement si on n’est pas correctement armé pour y faire face. Comment faire face à ces transformations ? En étant soudés grâce à des bases solides, une bonne communication, et idéalement quelques clés pour se préparer le mieux possible aux changements et savoir identifier les sources de conflit éventuelles pour les désamorcer en amont. Où trouver ces clés ? Ne cherche pas plus loin : on te dit tout ici, dans cet article.

Anticiper et gérer les changements liés à l’arrivée d’un bébé

Les premiers pas dans la parentalité : des adaptations nécessaires

L’adaptation à la parentalité commence dès la grossesse, ou dès confirmation de son rôle pour un couple adoptant. Elle fait généralement place à l’euphorie dans les premiers temps :

– celle des bonnes nouvelles (« Je suis enceinte ! », « C’est un garçon / une fille / des triplés ! »…), ainsi que

– celle des préparatifs (travaux et déco de la chambre de bébé, achat des vêtements et du matériel de puériculture).

S’ensuivent les doutes et questions pratiques sur le court terme (« Où va-t-on installer le bureau que l’on enlève de la future chambre de bébé ? », « J’ai / Tu as besoin de nouveaux vêtements pour la grossesse », « C’est douloureux un accouchement non ? »).

On ne pense pas forcément à un peu plus long terme pendant cette période… C’est donc un premier conseil de parents qui sont déjà passés par là : après avoir abordé les thèmes relatifs à la grossesse et l’accouchement, profitez de cette période pour préparer l’après, vous n’aurez plus autant de temps pour le faire ensuite !

Abordez les points clés de votre changement de vie auxquels vous vous retrouverez confrontés à l’arrivée de bébé, essentiellement concernant la répartition des tâches. Pensez aussi aux ajustements matériels qui seront plus que bienvenus pour gagner un peu de sérénité, comme prévoir de l’aide pour le ménage ou avoir plats cuisinés dans votre congélateur pour les premières semaines.

Enfin, n’oubliez pas d’échanger quant aux valeurs que vous souhaiterez observer et inculquer à vos enfants en tant que parents : bienveillance, sens du partage, sécurité… Vos valeurs communes seront votre pilier et votre feuille de route au quotidien, tandis que vos valeurs personnelles vous permettront de vous comprendre mutuellement et de trouver un terrain d’entente si nécessaire.

Ces conseils très pratiques vous aideront à gagner en sérénité, élément dont votre couple aura particulièrement besoin à cette étape.

Équilibrer les rôles de parent et de partenaire

À l’arrivée d’un bébé, il est essentiel dans un premier temps d’équilibrer les rôles entre les deux parents afin que la charge parentale soit équilibrée. C’est un paramètre incontournable au bien-être du couple ! Combien de couples hétéros entrent dans le conflit et l’incompréhension car c’est à la maman qu’incombe entièrement la charge mentale et physique du nouveau-né ? On RÉ-PAR-TIT ! Et on ne cherche pas d’excuses. Maman allaite ? Elle aura très faim et soif, et peu de temps pour faire autre chose les premières semaines, voilà donc une belle liste de tâches pour le co-parent. Papa doit retourner travailler ? Le congé de paternité de 25 jours est prévu par la loi pour le co-parent salarié. Et après ces 25 jours, gardez à l’esprit que celui qui travaille à l’extérieur n’est pas forcément celui qui sera le plus fatigué en fin de journée. En rentrant à la maison, on prend le relais ! Être parents est un véritable travail d’équipe. Votre objectif commun est d’élever vos enfants de la meilleure de manières, et unir vos forces et vous soutenir mutuellement vous permettra d’y parvenir.

Le deuxième équilibre à trouver est celui entre son rôle de parent et son rôle de partenaire. On a tendance à se concentrer à 100% sur le premier, alors qu’il est indispensable de conserver le deuxième et de lui laisser de la place pour préserver l’harmonie de son couple. Comment réaliser cette prouesse ? Avec une bonne organisation et gestion du temps. Réservez des moments pour votre couple et rien que pour lui. Il peut s’agir de faire garder bébé le temps d’une soirée, ou tout simplement de vous retrouver quelques instants en tête à tête pendant sa sieste. L’essentiel n’est pas la durée de ces moments à deux, mais leur qualité !

Parents heureux accueillant leur nouveau-né à la maternité.

Communication et connexion émotionnelle

La clef d’une relation épanouie, surtout dans le tourbillon de la parentalité, repose sur deux piliers : la communication et la connexion émotionnelle.

Préserver la communication et la compréhension mutuelle

La communication parentale n’est pas seulement un échange d’informations ; c’est l’art de se comprendre profondément, de partager ses espoirs, ses peurs et ses joies. Dans le contexte de la parentalité, où le temps et l’énergie peuvent être rares, il devient crucial de maintenir des canaux de communication ouverts et efficaces. Comment s’en assurer ? Voici quelques pistes :

– Premièrement, instaurez des « rituels de communication » : des moments dédiés à discuter de votre journée, de vos ressentis, sans interruption ni distraction. Que ce soit pendant le dîner, après avoir couché les enfants, ou même par un échange de messages au cours de la journée, ces rituels renforcent le lien et assurent que personne ne se sente négligé.

– Utilisez des affirmations positives et exprimez régulièrement votre reconnaissance pour l’effort de l’autre. La gratitude renforce le sentiment de valeur et d’appartenance au sein du couple.

– Soyez également attentifs à la manière dont vous communiquez. Les malentendus sont souvent le résultat d’une communication non verbale (ton, gestes) mal interprétée. Pratiquez l’écoute active : écoutez pour comprendre et non pour répondre. Cela implique de se concentrer pleinement sur l’autre, de reconnaître ses émotions et de répondre avec empathie.

Gérer le stress et la pression émotionnelle

La parentalité est une source inépuisable de stress et de pression émotionnelle. Entre les responsabilités familiales, les exigences professionnelles et les besoins personnels, il est facile de se sentir submergé. Pourtant, gérer ces tensions est essentiel pour le bien-être du couple et de la famille.

Identifiez les sources de stress parental et adressez-les ensemble. Qu’il s’agisse de problèmes financiers, de désaccords sur l’éducation des enfants ou simplement du manque de temps pour soi (et on l’oublie trop souvent), reconnaître ces facteurs de stress permet de chercher des solutions concrètes.

Créez un réseau de soutien. On écoute souvent qu’« il faut tout un village pour élever un enfant ». On est de plus en plus seul pour exercer nos rôles de parents, et pourtant on a cruellement besoin de soutien. L’entraide familiale, les amis proches ou même les groupes de parents peuvent offrir un exutoire, des conseils précieux et un soutien émotionnel. N’hésitez pas à demander de l’aide pour le ménage, la garde des enfants ou simplement pour partager vos expériences.

Pratiquez la pleine conscience et la relaxation. Des techniques telles que la méditation, le yoga ou même de simples respirations profondes peuvent réduire significativement le stress. Intégrer ces pratiques dans votre routine peut vous aider à rester centrés et à gérer les pressions avec plus de sérénité. Et il n’est jamais trop tôt pour y initier ses enfants et en faire une activité familiale !

Couple fatigué mais comblé essayant d'endormir leur bébé.

Intimité et relations dans un contexte parental

Devenir parent, c’est un peu un stage de pilotage : ce nouveau rôle demande de l’adresse, beaucoup d’attention… Et avouons-le, peut donner un peu le vertige. Mais au milieu de cette prouesse quotidienne, il est important de ne pas laisser l’étincelle de son couple s’éteindre.

Entretenir l’intimité et le romantisme

Lorsque bébé arrive, l’intimité parentale passe un peu (beaucoup) au second plan. Voire au 99ème plan. Pourtant, le rôle de parent ne remplace pas celui de partenaire mais s’y ajoute ! Si les tout débuts ne sont pas forcément hyper propices aux moments intimes, il ne faut pas oublier de les retrouver. Quelques astuces pour conserver la flamme :

Planifiez des rendez-vous : Marquez votre calendrier non pas seulement pour les rendez-vous pédiatriques, mais pour des moments à deux. Que ce soit une soirée film à la maison ou un dîner en tête-à-tête, l’important est de se retrouver.

L’impact insoupçonné des petits gestes : Un mot doux glissé dans la poche, un massage après une longue journée, un compliment inattendu. Ces petites attentions romantiques ravivent l’intimité au quotidien !

Soyez créatifs : Rompre avec la routine peut aussi signifier changer de décor. Une nuit à l’hôtel, un pique-nique nocturne dans le salon une fois les enfants couchés… Laissez libre cours à votre imagination.

Naviguer dans les changements de la vie sexuelle

Après l’arrivée de bébé, la vie sexuelle semble souvent être un lointain souvenir. Pourtant, se reconnecter sur le plan physique est essentiel. Si ce sujet est très personnel à chaque couple, je tente quelques pistes :

Dialoguer ouvertement : Parlez franchement de vos désirs, de vos inquiétudes, et surtout, de ce qui a changé pour chacun de vous. La communication est la clé.

Prendre son temps : La pression de « devoir » retrouver immédiatement une vie sexuelle active est contre-productive. Redécouvrez-vous à votre rythme, sans stress.

Exploration et patience : Les corps changent, les désirs aussi. Expérimentez, sois patient·e avec toi-même et avec ton ou ta partenaire. L’important est de trouver ensemble ce qui fonctionne maintenant pour vous deux.

Rappelle-toi que, malgré les couches et les nuits sans sommeil, vous êtes toujours les mêmes personnes qui se sont choisies, aimées. En nourrissant votre intimité et en naviguant ensemble à travers les changements, vous renforcez non seulement votre relation de couple mais aussi votre famille.

Couple profitant d'un moment tranquille avec un pique-nique salon pendant que le bébé dort.

Les enjeux financiers et organisationnels

L’argent devient un peu un nerf de la guerre une fois que l’on passe du statut de couple à celui de famille. Si l’on ne se sent pas toujours obligé d’en faire un sujet commun avant les enfants… Il le devient forcément une fois qu’ils sont là ! Entre les couches, les frais de scolarité, et les imprévus, gérer son budget familial devient un véritable exercice de haute voltige. Mais pas de panique ! Avec un peu d’organisation et beaucoup d’amour, on peut transformer ces défis en vraies victoires.

Planification financière et sécurité pour la famille

Parlons cash : les finances de la parentalité, ça ne s’improvise pas. La première étape ? Établir un budget. Mais pas n’importe comment. Il faut le faire ensemble, en équipe. On se pose, on sort les papiers, et on établit un plan de jeu. Les mots-clés ici : organisation familiale.

On pense à tout : épargne, assurances, fonds d’urgence. On ne sait jamais quand la vie va nous lancer un curveball (comment ça tu ne connais pas le baseball ?), donc mieux vaut être prêt. Et puis, sécuriser l’avenir de nos petits bouts, c’est aussi ça, être parent.

Pourquoi ne pas imaginer une tirelire pour les futurs projets, une autre pour les « au cas où » ? On se donne des objectifs réalisables… Et surtout, on s’y tient !

Anticipation et gestion des dépenses familiales

Maintenant, parlons des dépenses pour enfants. Entre les activités extrascolaires, les anniversaires à répétition et les rendez-vous chez le pédiatre, le budget peut vite exploser. La clé ? L’anticipation.

Premier conseil : le budget familial. On l’ajuste en fonction des périodes de l’année. Les rentrées scolaires, les fêtes, les vacances… autant de moments où le porte-monnaie peut souffrir. Alors on anticipe, on planifie, et surtout, on met de côté.

Deuxième conseil : on chasse les bons plans. Les vêtements de seconde main, les échanges entre parents, les astuces pour économiser sur les courses. Internet regorge de conseils pour réduire les dépenses sans sacrifier sa qualité de vie.

En résumé, être parent, c’est aussi être un maître de l’organisation et un ninja des finances. Avec un peu de jugeote, beaucoup d’amour, et une pincée de créativité, on peut faire de la gestion financière un jeu d’enfant !

Couple se promenant en ville avec leur bébé, partageant des moments de qualité.

Renforcement et croissance du couple

Le voyage de la parentalité est jalonné de défis, mais c’est aussi une occasion unique de grandir ensemble, de tisser des liens plus forts. Chaque obstacle surmonté main dans la main ajoute une couche (non pas celle-ci !) supplémentaire à l’édifice de votre relation. C’est beau, non ?

Faire face ensemble aux défis parentaux

L’aventure parentale est une véritable expédition. Il y aura des moments de fatigue, des tempêtes imprévues, mais aussi des vues à couper le souffle et des victoires partagées. L’important, c’est d’affronter les défis en couple, d’être l’équipe soudée que vous vous êtes promis d’être dès le début.

Bébé pleure la nuit, et les yeux à moitié fermés, vous vous levez ensemble ? Prenez un instant pour réfléchir à ce moment de complicité dans la pénombre et à vos sourires fatigués échangés. C’est dans ces petits instants que votre lien se renforce.

Ou encore, quand vient le temps de prendre des décisions importantes pour l’éducation de vos enfants, vous vous retrouvez autour d’une tasse de café, épuisés mais déterminés. Vous discutez, pesez le pour et le contre, et ensemble, vous trouvez la meilleure voie à suivre. C’est ça, la croissance commune.

Faire preuve d’indulgence

Devenir parent ne s’improvise pas : cela s’apprend. On est tous différents face à la parentalité : chacun·e son aisance, son rythme d’apprentissage, sa tolérance… Chaque parent évoluera sur le chemin de la parentalité à son propre rythme.

Chaque parent fera également des erreurs : dans les tout débuts… mais aussi tout au long de sa vie de parent. Tu en fais ou en feras, et ton·a partenaire aussi. Et malgré celles-ci, vous serez toujours les meilleurs parents que vos enfants pourront rêver d’avoir !

Souviens-toi en toute circonstance : vous évoluez ensemble dans le même but, celui d’élever vos progénitures de la meilleure façon. Et vous êtes humain·e·s, avec vos forces et vos faiblesses. L’une de vos forces en tant que couple de parents sera la tolérance l’un·e envers l’autre, tout au long de l’évolution de ce rôle si important et si challengeant.

Les stratégies pour une relation amoureuse durable

Pour qu’une relation traverse le temps et les épreuves, il faut plus qu’un amour passionné. Il faut des stratégies de couple, des petits rituels et engagements qui maintiennent la flamme.

La date night : Même si c’est juste un dîner à la maison après que les enfants sont couchés, gardez ce moment sacré. C’est votre bulle à deux.

Les mots d’amour : Ne sous-estime jamais la puissance d’un mot doux laissé sur le frigo ou d’un message affectueux envoyé dans la journée. C’est le carburant de la relation durable.

Les projets communs : Planifier des vacances, envisager un déménagement, se lancer dans une nouvelle activité ensemble… Avoir des projets en commun, c’est rêver ensemble. C’est voir au-delà des couches et des biberons… Vers l’horizon de tous les possibles !

En mettant en place ces petites stratégies, votre couple ne pourra que se renforcer et s’épanouir.

Et si vous voulez aller plus loin pour (re) poser les fondations de votre couple, retrouvez notre parcours La Belle Vie à Deux.

Famille en vacances au bord de la mer, profitant du temps ensemble.

La parentalité est un vrai défi au quotidien qui teste nos limites… Mais c’est aussi ce qui nous unit, nous transforme et nous fait grandir ensemble. Maintenant que tu as toutes les clés en main, souviens-toi : chaque moment passé à naviguer ces eaux parfois tumultueuses est une chance de renforcer ton équipe, de tisser des liens plus profonds avec ton ou ta partenaire. Alors, prêt·e à plonger dans cette aventure avec amour et confiance ? Ensemble, vous êtes invincibles !

FAQ Parentalité et vie de couple

Comment garder le lien avec son partenaire avec un bébé à la maison ?

Fixez des moments quotidiens juste pour vous deux, même brefs.

Des idées pour rester intimes malgré la fatigue ?

Optez pour des gestes tendres au quotidien et privilégiez la qualité du temps passé ensemble.

Comment diminuer le stress parental ?

Partagez vos ressentis et soutenez-vous mutuellement dans les moments difficiles.

Comment partager les responsabilités parentales équitablement ?

Communiquez clairement sur vos attentes et organisez-vous ensemble.

Des conseils pour gérer son budget avec un nouvel enfant ?

Revoyez votre budget ensemble et identifiez les dépenses essentielles.

Comment maintenir une vie sexuelle épanouie après bébé ?

Soyez patients, communiquez sur vos besoins et accordez-vous du temps pour vous retrouver.

Tous nos articles sur Parentalité

[WEB CONFERENCE GRATUITE - PLACE LIMITEES]
Et si ce n'était pas un problème de communication ? Clique ici pour en savoir plus
J
H
M
S
DERNIERES PLACES pour les Parcours WeBloom (clique pour en savoir plus sur "La Belle Vie à Deux")
places restantes
300